[FR] En France, les politiques de l’autonomie se structurent en deux champs : les dispositifs handicap d’une part, destinés aux individus dont les incapacités ont été reconnues avant 60 ans ; les dispositifs dépendance d’autre part, réservés aux personnes dites âgées. Si cette « barrière » des 60 ans fait débat, il existe peu d’éléments empiriques quant à ses effets sur la compensation des restrictions d’activité. Cet article vise à mettre à profit les concepts et les outils de l’économiste pour éclairer ce débat. Il s’agit d’abord de voir comment peut se comprendre la notion de compensation des incapacités, et pourquoi la barrière des 60 ans peut paraître de ce point de vue arbitraire. Nous évaluons ensuite les effets de la discontinuité institutionnelle sur les aides reçues par les personnes ayant des restrictions d’activité et vivant à domicile. Nous exploitons l’enquête Handicap-Santé – volet Ménages (2008) pour documenter les incapacités, les prestations et les aides à domicile reçues de part et d’autre de la barrière des 60 ans. À caractéristiques individuelles données, les probabilités de recevoir une prestation de compensation et de bénéficier d’une aide formelle apparaissent plus élevées pour les personnes de 60 ans et plus. [EN] In France, long-term care policies are organized into two distinct fields. Disability schemes are offered to individuals whose disabilities were recognized before age 60, while so-called ‘elderly’ may access dependence schemes. Although the ‘age 60 barrier’ is debated, there is little empirical evidence about how it affects the way activity restrictions are being compensated for. This article makes use of the economists’ concepts and tools to inform the debate. Firstly, it shows how the concept of disability compensation may be understood, and why the age 60 barrier may seem arbitrary within this framework. Secondly, we assess the effects of the institutional discontinuity on home care utilization by community-dwelling individuals with activity restrictions. We use the Disability and Health Survey on Households [Handicap-Santé Ménages] (2008) to document the disabilities, benefits and home care services received on both sides of the age 60 barrier. For given socio-demographic characteristics and family structure, the probabilities of benefitting from an allowance and receiving formal home care appear to be higher for individuals aged 60 and over.

dx.doi.org/10.3917/rfas.164.0129, hdl.handle.net/1765/132726
Revue Francaise des affaires Sociales
no subscription
Erasmus School of Health Policy & Management (ESHPM)

Tenand, M. (2017). La barrière des 60 ans dans les dispositifs de compensation des incapacités : quels effets sur les aides reçues à domicile par les populations handicapée et dépendante ?. Revue Francaise des affaires Sociales, (2016/4), 129–155. doi:10.3917/rfas.164.0129