La zone de Kantindi, canton de la Région des Savanes, est l'une des plus peuplées du Togo, avec un mode de vie principalement agraire: la commercialisation du coton et de l'arachide fournit les trois quarts des revenus et les produits vivriers couvrent soixante-dix pour cent de la consommation alimentaire. Les conditions de vie y restent cependant difficiles. La sous-nutrition y est chronique, l'approvisionnement en eau déplorable, le revenu insuffisant et les ressources des habitants dépendent pour une part des envois d'argent des émigrés. Se fondant sur des documents d'archives et des enquêtes menées à Kantindi, l'auteur montre comment, au cours de la colonisation allemande, puis française, et après l'indépendance, s'est réalisée l'intégration de cette région enclavée dans l'économie de traite ouest-africaine et dans l'État togolais moderne. Il établit un lien entre cette intégration et le mode de vie à Kantindi et fait appel aussi bien à l'analyse anthropologique qu'à la géographie, l'économie et l'histoire.

, , , , , ,
Karthala, Paris
hdl.handle.net/1765/23344
ISS Staff Group 0
International Institute of Social Studies of Erasmus University (ISS)

de Haan, L.J. (1994). La Région des Savanes au Togo : l'état, les paysans et l'intégration régionale (1885-1985). ISS Staff Group 0. Karthala, Paris. Retrieved from http://hdl.handle.net/1765/23344