De plus en plus les organisations des communautés locales (local community organizations) en Afrique de l'Ouest jouent un röle important dans la gestion des ressources naturelles et mettent en oeuvre des activités au niveau local ayant è contribuer a une exploitation plus durable des ressources. On connaït les exemples de groupements villageois qui appliquent des techniques de régulation hydrologique en construisant de petits barrages et des demi-lunes et aménageant des terrasses en pierre ou des herbes alignées pour entraver l'érosion en nappe, qui plantent des arbres en couloir ralentissant par la l'érosion en nappe et même réaménagent Ie terroir villageois en utilisant des formes de planification de gestion de terroir. En beaucoup de villages répandus dans toute l'Afrique occidentale (surtout dans des zones agricoles) ces activités ont abouti è ce qu'on appelle la gestion intégrée des ressources naturelles dans Ie terroir villageois a travers la communauté villageoise.

Burkina Faso, Mali, Niger, agricultural policy, animal husbandry, farmers' associations, natural resource management, pastoralists
Universiteit van Amsterdam (UVA)
hdl.handle.net/1765/23431

Douma, P, Diop, M.S, & de Haan, L.J. (1994). Les associations pastorales et la gestion des ressources naturelles - Rapport final. Universiteit van Amsterdam (UVA). Retrieved from http://hdl.handle.net/1765/23431